Sur la base d’une étude géographique conduite par la Direction de Santé Publique (DRSP), l’Ouest-de l’île est un désert alimentaire dans la mesure où 83.5% des résident.es ont un accès très limité à des aliments. Les résident.es qui vivent sous le seuil de la pauvreté souffrent le plus de cette réalité.

Dans le cadre d’un financement de projet pour trois ans de la DRSP, la TQSOI a conduit un sondage dans l’optique de créer un diagnostic qui reflète les différentes réalités des citoyen.nes quant à leur accès à des fruits et légumes frais. 494 réponses au sondage fût receuillies parmis les résident.es de tout l’Ouest-de-l’île ainsi que des organismes et des écoles qui offrent des services en sécurité alimentaire. Plus précisément, les informations présentées dans ce rapport s’appuient sur les réponses de 240 résident.es de Pointe-Claire, qui est la ville au coeur du projet, et des informations provenant d’observations et de discussions de groupe.

Pour les deux prochaines années, l’objectif du projet est de développer et d’implanter un projet pilote par et pour les résidents de Pointe-Claire, en les impliquant dans chaque étape de la réalisation de ce projet visant l’amélioration de leur accès à des fruits et légumes frais.